Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Agora/Résonances : concert Thierry De Mey, Pierre Jodlowski et Helmut Lachenmann le samedi 3 juin, IRCAM, Paris, France

31 Mai 2006, 20:09pm

Publié par Vinciane Baudoux

Dans le cadre du festival Agora/Résonances et de la semaine thématique «Le geste musical », l’IRCAM vous convie le samedi 3 juin 2006 à 20 h 30 dans la Grande salle du Centre Pompidou (Paris, France) à un concert d’œuvres de Thierry De Mey, de Pierre Jodlowski et d’Helmut Lachenmann.
Thierry De MeyThierry De Mey est né en 1956 en Belgique. Après des études de cinéma, il aborde la composition, en particulier dans l’optique de ses points de rencontre avec la danse. Il collabore d’ailleurs avec plusieurs chorégraphes belges (Anna Teresa de Keersmaeker, Wim Vandekeybus, sa propre sœur Michèle Anne De Mey, …). Il a signé les partitions et cosigné la mise en scène de nombreux spectacles et a réalisé plusieurs films (Rosas danst Rosas, Musique de tables, …) Il exerce une activité pédagogique, notamment auprès de l’IRCAM et dans le cadre de stages de composition Ictus.
Light Music s’inscrit dans une série de pièces qui explorent l’état de tension à la frontière entre le geste et le son produit ; le visuel et le sonore ; l’écriture chorégraphique et la musique, …
Cette fois équipé de capteurs de mouvement, le chef solo ou le percussionniste sans percussions, Jean Geoffroy en l’occurrence, peut du simple mouvement de ses mains déclencher des sons ou des séquences musicales, les manipuler dans le temps et dans l’espace, les mettre en boucles, les déchirer, les faire résonner, etc. Light Music signifie d’une part musique légère, puisque l’instrumentiste ne dispose d’aucun instrument au sens traditionnel du terme, mais uniquement du dispositif informatique, et musique de lumière de l’autre, puisque les points lumineux et leur évolution dans le temps sont les éléments déterminant de la captation de mouvement.
Conception et musique : Thierry De Mey ; interprète et chef solo : Jean Geoffroy. Conception du dispositif interactif (
GRAME) : Christophe Lebreton. Une production du GRAME (Centre National de Création Musicale Lyon) en collaboration avec le GMEM (Centre National de Création Musicale Marseille).
Pierre JodlowskiPierre Jodlowski est né à Toulouse (France) en 1971. Il obtient en 1996 un premier prix de composition au Conservatoire National de Lyon. Il a suivi le cursus d’informatique musicale de l’IRCAM. Il est également titulaire du C.A. de musique électroacoustique et enseigne à l’universitéde Toulouse. Dans son travail, il s’attache à associer l’écriture instrumentale aux possibilités électroacoustiques et s’intéresse à d’autres formes artistiques : danse, théâtre, traitement de l’image, …
Time & Money met en situation un percussionniste environné de sons et d’images, un entrelacs de gestes, d’énergies, de références. A travers de courtes séquences conçues comme des interludes, les images de synthèse de Vincent Meyer induisent un processus de dématérialisation des objets et viennent expliciter ou anticiper le propos scénographique et musical. Time & Money, c’est une métaphore de la dérive, un questionnement de notre rapport parfois absurde aux autres, au temps, à l’argent…
Conception et musique : Pierre Jodlowski ; images de synthèse : Vincent Meyer ; percussion : Jean Geoffroy.
Helmut LachenmannHelmut Lachenmann a étudié le piano et le contrepoint au Conservatoire de Suttgart (Allemagne). Il étudie ensuite la composition avec Luigi Nono et Karlheinz Stockhausen. Dans ses œuvres, il se livre à une exploration systématique des différents modes de jeux instrumentaux. Helmut Lachenmann exprime une volonté de synthèse des techniques instrumentales et électroacoustiques, une démarche à propos de laquelle il parle de « musique concrète instrumentale ».
Le projet extravagant élaboré par le chorégraphe Xavier Le Roy sur Salut für Caudwell, musique pour deux guitares d’Helmut Lachenmann, consiste à observer le geste du musicien en l'absence de son instrument. Il éclaire le théâtre implicite d'une partition, proche en cela de l'esprit lachenmannien. Sans qu'il s'agisse d'une pantomime, le sonore et le visuel sont découplés.
Musique : Helmut Lachenmann ; guitares : Gunter Schneider, Barbara Romen, Tom Pauwels, Günther Lebbing ; mise en scène et chorégraphie : Xavier Le Roy ; dramaturgie : Bojana Cvejic et Berno Odo Polzer. Une production Wiener Taschenoper, en coproduction avec Tanzquartier Wien, Wien Modern, Hebbel am Ufer Berlin. Une coréalisation IRCAM-Centre Pompidou, Les spectacles vivants-Centre Pompidou.
Par ailleurs, vous aurez l’occasion de rencontrer Thierry De Mey et Pierre Jodlowski le jeudi 8 juin à 14 h 30 à l’IRCAM dans le cadre de la journée « Geste et musique ».

IRCAM
1 place Igor Stravinsky
F-75004 Paris, France
Renseignements sur le festival Agora :
Tél. : [00 33] (0) 1 44 78 48 16
Réservations :
Tél. : [00 33] (0) 1 44 78 12 40
Fax : [00 33] (0) 1 44 78 43 55

Commenter cet article