Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Processeurs externes Netshell APA de Waves pour insérables

9 Mai 2005, 23:00pm

Publié par rb

La rumeur nous apprend qu’à l’instar des produits existants chez tc electronic et Universal Audio, Waves s’apprête à lancer Netshell APA (Audio Processing Accelerator), une gamme de boîtiers externes destiné à suppléer un ordinateur (PC/Mac) pour le fonctionnement d’insérables Waves.

L’installation de ce système n’obligera pas l’utilisateur à employer seulement ce type de traitement, mais lui laissera toute liberté d’utiliser encore des insérables en modes TDM ou natifs, APA étant compatible avec les formats Audio Unit, RTAS, TDM et VST (les standards DirectX et MAS suivront).

Lors de son lancement, APA sera livré avec des insérables adaptés IR Convolution Reverb, L3, Lin EQ, Lin MB, C4, Renaissance Reverb, Renaissance Channel, SoundShifter, Morphoder, TransX et Q-Clone. On notera qu’il sera ainsi possible de faire fonctionner la réverbération IR sans avoir besoin de la puissance TDM normalement requise (puisque même une seule carte HD Accel ne suffit normalement pas). D’autres suivront, mais Waves indique d’ores et déjà que la « délocalisation » des insérables n’est réellement intéressante que sur les traitements les plus gourmands. Cela ne concernera donc pas l’ensemble de la gamme Waves.

Deux boîtiers, au format 19 pouces, seront proposés : APA 32 et APA 44-M. Un boîtier APA32 devrait permettre de faire fonctionner, à 48 kHz, six réverbérations IR Convolution Reverb, ou six limiteurs multibande L3, onze bancs de correcteurs Lin EQ, ou encore sept processeurs de dynamique multibande Lin Phase MB, quatorze compresseurs C4, ou onze réverbérations Renaissance Reverb. Des combinaisons de ces différents insérables seront possibles bien sûr.

A la différences des solutions concurrentes, qui utilisent des cartes PCI ou des modules connectés par liaison FireWire, APA fonctionnera avec une liaison Ethernet. Jusqu’à huit modules de l’un ou l’autre type pourront être connectés sur un seul ordinateur moyennant un switch Ethernet, tout en maintenant une latence d’environ huit millisecondes, dont la valeur précise sera transmise à l’ordinateur, ce qui autorisera la correction via des délais de compensation.

Les processeurs APA intéresseront notamment les structures à plusieurs postes de travail puisqu’un processeur (ou un ensemble de processeurs) pourra être partagé entre plusieurs ordinateurs.

Ces boîtiers sont annoncés à des prix de 1.600 US$ pour l’APA 32 et de 2.400 US$ pour l’APA 44-M, avec des insérables IRL et Q-Clone gratuits. Leur sortie est prévue pour juin ou juillet.

Commenter cet article