Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Articles avec #dvd - nouveautes et critiques

Sortie du DVD « Trichromies » de l’Ensemble Assonance dans la collection « Jeunes Solistes » du Conservatoire de Paris

3 Avril 2007, 11:34am

Publié par Vinciane Baudoux

Ensemble Assonance - DVD TrichromieL’Ensemble Assonance vient de publier un DVD vidéo intitulé « Trichromie » dans la collection Jeunes solistes du Conservatoire de Paris (référence : CREC-DVDvidéo 06/011).
Sur ce DVD, vous pourrez voir et entendre les percussionnistes de l’Ensemble Assonance interpréter les pièces suivantes :
Thierry De Mey : Musique de Tables ; Sébastien Béranger : Polynsert ; Nebojsa Jovan Zivkovic : Trio per uno (1er mouvement) ; Toru Takemitsu : Rain Tree ; Nicolas Martynciow : Zoo (1er mouvement) ; et Yoshihisa Taïra : Trichromie.
Réalisation : Roland Bouveresse ; assistante de réalisation et de montage : Agnès Demaret ; prise de son : Jean Gauthier ; conception graphique : Chistophe Bongrain.
Ce DVD a été réalisé grâce au soutien de la Fondation Meyer et du CREC (Centre de Recherche et d'Edition du Conservatoire).

L'Ensemble Assonance a été créé en 2001 par la rencontre de trois étudiants de la Classe de percussion du Conservatoire National Supérieur de musique et de danse de Paris : Marc Dumazert, Benjamin Huyghe et Hervé Trovel.

Les musiciens d’Assonance consacrent leur travail à la création et l’interprétation du répertoire contemporain pour percussion, que ce soit celui de compositeurs confirmés (Thierry De Mey) ou émergents (Sébastien Béranger).

Ensemble Assonance
Vous pouvez visionner ici un extrait de ce DVD (extrait de Polyinsert de Sébastien Béranger) au format RealPlayer.

Renseignements :
www.ensembleassonance.com
www.sebastien-beranger.com

Voir les commentaires

50e anniversaire pour « Forbidden Planet » (MGM)

31 Décembre 2006, 17:24pm

Publié par Paul Snaps

Sorti il y a un demi-siècle aux USA (mais injustement présenté à l’époque comme un produit plutôt à destination des adolescents), Forbidden Planet est en fait le tout premier grand film de science fiction (en cinémascope et couleur!) pour lequel une partition entièrement électronique fut composée, ceci par Louis et Bebe Baron. 
Différentes éditions commémorent cet « événement »...

Tout d’abord, signalons la sortie aux Etats-Unis d’un HD-DVD « collector » proposant une version restaurée du film.  Comme, contrairement au Blu-ray Disc, ce nouveau type de DVD « haute définition » n’est pas zoné, rien ne vous empêche donc de l’importer dès aujourd’hui des USA.  Le seul inconvénient est que, de ce côté de l’Atlantique, il n’y a actuellement aucun lecteur à ce format pourvu de l’ensemble des nouveaux décodeurs audio « HD » de Dolby et dts, ainsi que d’un port HDMI de type 1.3.  Ceci étant dû à un problème de puce qui a contraint Toshiba à reporter le lancement de son HD-XE1 au mois de février (au plus tôt), ce n’est donc pas un oubli si le père noël ne vous en a pas apporté, comme nous lui avions pourtant suggéré dans notre article paru dans le dernier numéro de notre revue...

A destination de ceux qui ne souhaitent pas forcément investir dans un tel lecteur (et qui sont aussi peut-être un peu moins impatients), une version sur double DVD traditionnel - et également un HD-DVD? - est annoncée en Europe pour ce printemps par Warner France, marquant ainsi à son tour le 50e anniversaire de l’arrivée du film sur le vieux continent.  Notez que, si seulement la version originale bénéficie d’un son 5.1 (la VF étant en mono), des sous-titres français sont bien entendu disponibles.  Quant à la spatialisation des voies, elle conserve le mixage d’origine conçu à l’époque afin de favoriser une écoute plutôt frontale - comme c’était d’ailleurs alors l’habitude, ceci à l’opposé des « Space Opéras » que nous connaissons aujourd’hui.  Néanmoins, ici ce respect du positionnement des sources - essentiellement à l’avant - ne nuit absolument pas à la partition électronique; bien au contraire: elle lui permet de conserver ainsi une clarté et une présence remarquables, comme cela avait d’ailleurs été originellement voulu!

Enfin, les plus passionnés d’entre vous seront heureux d’apprendre qu’un livre entièrement dédié à l’analyse musicale de cette partition est, lui, directement disponible chez Scarecrow Press : « Louis and Bebe Baron’s Forbidden Planet: A film Score Guide ».  Ecrit par James Wierzbicki, musicologue à l’université du Michigan et éditeur en chef responsable de l’édition d’une série de critiques auprès de la MUSA (un département de la société américaine de musicologie), cet ouvrage compte quelque deux cents pages abondamment illustrées à l’aide de nombreuses transcriptions et graphiques.  Ces derniers présentant en outre l’intérêt de pouvoir également servir de modèle en vue de l’étude d’autres pièces électroniques pour lesquelles on ne dispose pas de partition écrite, nous ne pouvons donc que vous en conseiller la lecture.

http://www.scarecrowpress.com/

Paul Snaps

Voir les commentaires