Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Mantra de Karlheinz Stockhausen à la Philharmonie de Luxembourg le 24 janvier 2008

20 Décembre 2007, 12:36pm

Publié par Vinciane Baudoux

Logo Philharmonie de Luxembourg
Le jeudi 24 janvier 2008 à 20 h, la Philharmonie du Luxembourg (Luxembourg, Grand-duché de Luxembourg) vous convie à un concert consacré au compositeur allemand Karlheinz Stockhausen, récemment disparu (voir notre article).

Au programme de ce concert, vous entendrez Mantra pour deux pianistes et dispositif électronique. Avec Pascale Meyer et Xenia Pertova, piano et Jan Panis, ingénieur du son.

Karlheinz Stockhausen - Mantra : extrait de la partitionAvec Mantra pour deux pianos et électronique en direct, Karlheinz Stockhausen a réussi l’une des plus grandes expériences auditives du répertoire pianistique : après sa passion technique pour le détail et la structure dans les années 1950, ses pièces aléatoires dans les années 1960, surgit en 1970 avec Mantra une nouvelle appréhension d’une forme composée close, laquelle, en plus d’une heure, revisite les ficelles de la forme « cycle à variations » du répertoire pianistique.
Stockhausen présente pour la première fois dans cette pièce des formules mélodiques simples et reconnaissables - au sens presque beethovénien - de thèmes et de motifs chantables et tonals. Avec son impressionnante combinaison de timbres pianistiques originaux et transformés par l’électronique, Mantra constitue pour le compositeur « Une miniature musicale de la macrostructure homogène du cosmos » et parallèlement, « Un agrandissement (…) de la microstructure unique de la vibration harmonique du son lui-même. »

Après le concert, un exposé public consacré à la musique de Stockhausen est prévu.

Philharmonie du LuxembourgTarifs :
Quinze euros, 9 euros pour les moins de 27 ans.

Lieu, renseignements et réservations :
Philharmonie de Luxembourg
1, Place de l’Europe
L-1499 Luxembourg
Grand-duché de Luxembourg
Tél. : [00 35] (0) 2 47 08 95-1

Commenter cet article